facebook twitter googleplus youtube Linkedin RSS 2.0
Tél : +229 96 013 837
e-mail : bees@hotmail.fr
ONG ayant un statut consultatif spécial auprès du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC)
Accueil » Nos projets

Nos projets

Depuis 2009 l’organisation BEES s’est investie dans un grand nombre de projets afin de se rapprocher de son objectif de protéger et conserver les zones humides du Bénin. Cinq projets importants ont pu voir le jour au cours des dernières années.

Conservation de l’habitat des oiseaux de Sô-Ava et des Aguégués.

Ce projet, initié en 2011 a l’objectif de protéger les habitats naturels des zones humides, lieux de nidification d’espèces d’oiseaux protégés, garantissant la conservation des ressources naturelles présentes. La valorisation de la zone passe aussi grâce à l’aménagement d’un écotourisme de qualité. A travers ce projet c’est tout un parcours écotouristique qui a pu se mettre en place avec la formation d’éco-guides spécialisés qui proposent des sorties sur des thèmes spécialisés comme l’Ornithologie par exemple. Les visiteurs découvrent la richesse de la zone humide et participe de plus au développement des communautés et la préservation de l’habitat des oiseaux.

Promotion de l’adaptation basée sur les écosystèmes en Afrique de l’Ouest.

Depuis quelques années déjà chaque état a participé à la mise en place de mesures favorisant la gestion durable des ressources naturelles. Cependant ces mesures institutionnelles n’étaient pas assez coordonnées de part le manque d’information disponible sur le sujet et l’absence d’initiatives concernant la diffusion de celle-ci. Ainsi les différentes réglementations n’étaient pas toujours connues de tous et par conséquent n’étaient pas nécessairement appliquées. BEES a donc proposé une étude complète permettant l’information précise des institutions décisionnelles.

Implication du secteur privé dans la conservation des écosystèmes.

La Responsabilité Sociale des Entreprises est un nouvel enjeu dans le développement durable et la conservation des écosystèmes. Au Bénin toutes les entreprises ne sont pas encore au fait de cette opportunité et de la pertinence d’adopter ces choix d’entreprises en fonction des changements climatiques. Les entreprises peuvent donc être actrices du changement vers une société à l’écoute de son environnement. BEES a lancé ce projet d’implication du secteur privé dans la conservation des écosystèmes pour cette raison. Celui-ci consiste surtout à réaliser des réunions d’information sur cette fameuse RSE.

Plant for the planet

En partenariat avec ENO et dans la dynamique du mouvement mondial Plant for The planet, BEES s’est engagé à renouveler le patrimoine naturel, en plantant des arbres. Plant for the Planet n’est pas seulement un atelier de reboisement mais bel et bien une mission d’éducation environnementale. Ce sont les jeunes qui sont acteurs du mouvement et qui demain pourront à leur tour enseigner aux jeunes comment agir pour préserver et valoriser notre environnement.

Écotourisme Lama

La forêt de la Lama est un capital riche de biodiversité en terme de faune et de flore. Avec l’exploitation de la forêt certaines espèces fauniques sont devenues menacées comme le singe à ventre rouge. Dans le but de protéger ces richesses, l’intégration des communautés au processus de surveillance est devenue évident. D’un autre côté pour diffuser la connaissance de cette forêt et permettre sa valorisation et sa conservation, un plan écotouristique a été mis en place. Les visiteurs peuvent ainsi profiter de tours guidés qui leur apporteront de nombreuses connaissances d’un milieu qu’ils ne connaissent pas toujours.

Bouton remonter