facebook twitter googleplus youtube Linkedin RSS 2.0
Tél : +229 96 013 837
e-mail : bees@hotmail.fr
ONG ayant un statut consultatif spécial auprès du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC)
Accueil » Nos projets » Implication du secteur privé

Implication du secteur privé


> Contexte
> Le projet et ses objectifs
> Les résultats

> Contexte

La notion de changement climatique est loin d’être une notion récente. Elle est aussi ancienne que notre planète terre et est a priori dans l’ordre normal des choses. Cependant, les changements actuels ne sont pas à considérer comme une modification ordinaire. Par son ampleur et sa rapidité, le réchauffement de notre climat peut être réellement qualifié d’extraordinaire dans l’histoire de notre planète. L’implication du secteur privé dans la conservation des écosystèmes consiste à informer les entreprises du Bénin sur leur responsabilité sociale et environnementale à l’époque des changements climatiques.

La responsabilité sociale et environnementale des entreprises (RSE) est un « concept dans lequel les entreprises intègrent les préoccupations sociales, environnementales et économiques dans leurs activités et dans leurs interactions avec les parties prenantes sur une base volontaire », énoncé plus clairement et simplement, sous « la contribution des entreprises aux enjeux du développement durable. »

En effet de plus en plus dans le monde, les entreprises prennent conscience que l’intégration de la biodiversité permet d’améliorer leurs images et d’être mieux notées dans le système de cotation (rating) qui prennent en compte de plus en plus les stands environnementaux. Alors, comment créer la synergie et la cohérence d’action nationale et sous régionale nécessaire sur des sujets cruciaux tels que la gouvernance de l’eau, le changement climatique, la gestion des forêts et des terres, la sécurité alimentaire etc ? C’est cette question qui a poussé l’organisation BEES à s’engager pour impliquer du mieux qu’elle peut les entreprises de la région dans la conservation des écosystèmes.

JPEG - 71.3 ko
Séance d’information sur les ressources naturelles

> Le projet et ses objectifs

Le projet en lui-même a l’objectif d’informer, et si possible de convaincre les entreprises de l’importance d’agir, notamment avec la RSE.
Contrairement à ce à quoi le monde a assisté jusqu’alors, où la nature était considérée comme un fournisseur de ressources gratuites pouvant être utilisées comme un facteur de production, de plus en plus de chefs d’entreprises, conscients du rôle fondamental que jouent les écosystèmes naturels dans les activités des entreprises, œuvrent pour leur conservation. Ils reconnaissent que les écosystèmes naturels sains (intacts) constituent aussi des actifs économiques.

Le terme capital naturel désigne les ressources naturelles renouvelables et non renouvelables de notre planète la terre, l’air, l’eau, et les nombreux et divers écosystèmes qui permettent la vie. Le capital naturel nous procure des biens et des services économiquement précieux ou des « services écosystémiques ». Certains éléments de ce capital tels que les minéraux, le pétrole, le gaz, les forêts et la pêche possèdent des marchés biens définis. D’autres, tels que les micro organismes du sol, notre atmosphère et l’eau de qualité que nous buvons et que nous utilisons pour la production ne sont pas échangés sur les marchés mais permettent la vie. En effet, presque toutes les activités commerciales profitent d’une manière ou d’une autre des écosystèmes naturels (Source, REDD).

Par exemple, encore un peu partout en Afrique, les populations continuent de se soigner avec les ressources génétiques sauvages ; les environnements naturels font tourner l’industrie touristique et les zones humides et les forêts intactes protègent les constructions des inondations, des tempêtes et d’autres catastrophes naturelles.
Malheureusement, le capital naturel est très souvent négligé, la valeur d’un service éco systémique n’est appréciée que lorsque le service se détériore ou se raréfie. Il est donc inévitable que la dégradation des systèmes naturels crée des risques pour les entreprises. Celles-ci doivent alors s’assurer de protéger ou de faire protéger par d’autres entités responsables les ressources dont elles ont besoin.

En somme, les entreprises doivent intégrer le capital naturel à leur planification. La dégradation de l’environnement présente des risques pour les entreprises tandis que la protection de l’environnement leur offre des possibilités.

> Les résultats

Les résultats de ce projet ne peuvent être chiffrés précisément. Toutefois les nombreuses conférences et meetings organisés ont définitivement pu sensibiliser les entreprises aux phénomènes des changements climatiques. Une meilleur information est porteuse d’initiatives de gestion durable des écosystèmes, ce à quoi BEES tend.
(Source, REDD )

Voir aussi

  Conservation de l’habitat des oiseaux de So-Ava et des Aguégués

  Adaptation basée sur les écosystèmes

  Implication du secteur privé

  Ecotourisme dans la forêt classée de la Lama

  Plant for the planet

  Shared Resources, Joint Solutions (SRJS)

Bouton remonter