facebook twitter googleplus youtube Linkedin RSS 2.0
Tél : +229 96 013 837
e-mail : bees@hotmail.fr
ONG ayant un statut consultatif spécial auprès du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC)
Accueil » Nos projets » Adaptation basée sur les écosystèmes

Adaptation basée sur les écosystèmes


Promotion de l’adaptation basée sur les écosystèmes (AbE)

L’Afrique de l’Ouest fait partie des quelques régions du monde identifiées par le Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat (GIEC) comme particulièrement vulnérables aux changements climatiques. Ceux-ci risquent d’entraîner des pénuries alimentaires, la diffusion de maladies, des dommages aux infrastructures et la détérioration des ressources naturelles. Chaque état de l’Afrique de l’Ouest a montré des efforts en matière de gestion des ressources naturelles et de protection de l’environnement. Dans chaque pays des dispositifs institutionnels ont été mis en place, des politiques, des programmes et des projets ont été adoptés et mis en œuvre dans le cadre de leur adhésion à la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CNUCC) en 1992. Toutefois, malgré tous ces efforts un défi majeur persiste : améliorer la coordination des interventions, l’adoption et l’intégration de stratégies durables dans la planification du développement.

C’est dans cette perspective que Benin Environment & Education Society (BEES) a réalisé une étude dans la sous région ouest africaine afin de faire le point des réponses institutionnelles et politiques mises en place par les états de l’Afrique de l’Ouest face aux changements climatiques et apporter des recommandations afin de renforcer l’efficacité des mesures. Cette action entre dans le processus de plaidoyer dont BEES se fait initiateur.

Zone Humide Ramsar 1018

> Le contexte
> Qu’est ce que l’adaptation basée sur les écosystèmes (AbE) ?
> Les résultats


> Le contexte

Depuis deux décennies, les pays de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) sont engagés dans des stratégies de réduction de la pauvreté en s’appuyant notamment sur l’agriculture, l’élevage et la pêche. Cette situation a conduit les États membres à développer des politiques et stratégies dont la mise en œuvre devrait permettre, à terme, de réduire la pauvreté. Malheureusement les changements climatiques qui se manifestent essentiellement par la sécheresse, les inondations, la dégradation des terres et l’érosion côtière génèrent des impacts négatifs à plusieurs niveaux et affectent les moyens de subsistance des populations.

Le projet de BEES s’intitule ainsi : Promotion de l’adaptation au changement climatique basée sur les écosystèmes (AbE) dans les politiques régionales relatives au climat en Afrique de l’Ouest. L’objectif est d’améliorer l’ancrage de l’AbE au sein de la société civile de la région pour à la fois accroître l’intérêt et l’attention portés à cette approche. Le projet a consisté en une étude dans la sous région ouest africaine afin de faire le point des réponses institutionnelles et politiques mises en place par les états de l’Afrique de l’Ouest face aux changements climatiques et apporter des recommandations afin de renforcer l’efficacité des mesures. Cette action entre dans le processus de plaidoyer dont BEES se fait initiateur.

> Qu’est ce que l’adaptation au changement climatique basée sur les écosystèmes (AbE) ?

L’adaptation fondée sur les écosystèmes (AbE) est l’utilisation de la biodiversité et des écosystèmes comme une composante d’une stratégie globale d’adaptation en vue d’aider la population à s’adapter aux effets négatifs des changements climatiques. Se basant sur cette définition, BEES a réalisé une étude visant à déterminer comment et dans quelle mesure les documents de politique en cours en Afrique de l’Ouest prennent en considération les besoins en adaptation de la biodiversité et des écosystèmes dans leur rôle positif d’adaptation humaine, en particulier identifier d’éventuelles niches ou des points de base pour l’AbE dans l’élaboration future de documents de politique.

> Les résultats

  • Production d’une note politique remis à la CEDEAO et à la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT) et de l’OMVS
  • Production d’un document d’information et de plaidoyer au sujet du Fonds Vert pour le Climat remis aux ONG partenaires de Ecosystem Alliance
  • Diffusion des idées sur l’adaptation basée sur les écosystèmes et renforcement de la cohérence des recommandations politiques.

Si vous souhaitez consulter la totalité du projet et les documents produits vous pouvez les télécharger sous forme PDF :
- Note politique publiée (télécharger le PDF)

PDF - 1.2 Mo
Note politique Eba

Voir aussi

  Conservation de l’habitat des oiseaux de So-Ava et des Aguégués

  Adaptation basée sur les écosystèmes

  Implication du secteur privé

  Ecotourisme dans la forêt classée de la Lama

  Plant for the planet

  Shared Resources, Joint Solutions (SRJS)

Bouton remonter