facebook twitter googleplus youtube Linkedin RSS 2.0
Tél : +229 96 013 837
e-mail : bees@hotmail.fr
ONG ayant un statut consultatif spécial auprès du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC)
Accueil » Actualités » RENCONTRE ENTRE MINISTERE DE LA JUSTICE ET DE LA LEGISLATION ET LA SOCIETE (...)

RENCONTRE ENTRE MINISTERE DE LA JUSTICE ET DE LA LEGISLATION ET LA SOCIETE CIVILE BENINOISE


Le Ministère de la Justice et de la Législation (JML) a réunit le jeudi 16 Février 2016 dans sa nouvelle maison à Porto-Novo les acteurs de la société civile pour échanger avec eux sur le programme d’action du gouvernement (PAG) intitulé « Bénin Révélé ».

JPEG - 128.5 ko
Ministre de la Justice et de la Législation

Ce fut également l’occasion pour le ministre Joseph DJOGBENOU de présenter le nouveau local de son ministère aux invités. Le gouvernement du président Patrice Talon compte mettre en œuvre dans ce plan d’action des réformes qui intéressent la vie des citoyens et des fondations de la république. La rencontre a été placée sous le signe de la précision, de cadrage et de l’orientation que le gouvernement veut donner à ses actions avec la société civile.

JPEG - 134.7 ko
Membres des Organisations de la Société Civile (OSC)

Dans le premier point abordé au cours de la dite séance, le ministre a tenu à signifié aux acteurs de la société civile présents que « le gouvernement ne s’activera pas, ne se déploiera pas, ne se considèrera pas comme une fontaine de moyens mis à la disposition des organisations. L’Etat est un organe d’appui et non de substitution. Pour l’Etat, c’est une richesse que ces fils s’associent dans la pluralité, dans la diversité et s’occupent de ceux dont on considère que l’Etat ne se préoccupe pas. Elles sont un complément aux actions du gouvernement. Le département de Ministère de la Justice et de la Législation fera tout son possible pour mettre à la disposition tout le nécessaire pour maintenir cette relation ».

Le deuxième point de cette rencontre entre gouvernement et acteurs de la société civile était axé sur ‘’ les explications nécessaires sur les réformes’’. Joseph DJOGBENOU a expliqué l’importance de renforcer les fondations essentielles afin que les citoyens puissent satisfaire leurs besoins, qu’ils soient protégés et que la nation soit consolidée pour faire face aux défis qu’imposent les relations internationales. Un des points forts qui ont marqué la campagne de l’actuel président de la République. La procédure de mise en œuvre de la révision de la constitution est prévue pour Mars 2017. « Il ne s’agira pas d’une revue générale de la constitution, d’une réécriture totale, de rédaction de nouvelles constitutions, de révision dans le sens de conforter les prérogatives du président ; mais plutôt de réformes, de modifications intégrant les valeurs essentielles pour renforcer notre système politique institutionnelle.

JPEG - 152 ko
Membres des Organisations de la Société Civile (OSC)

La réforme touchera la Cour Constitutionnelle, la cour suprême, la Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication, la Responsabilité Pénale des Gouvernants ». Cette révision projette renforcer le système partisan au moyen du financement politique des partis politique. Le texte sera introduit à l’assemblée nationale pour être apprécié. Les préoccupations touchant la vie économique, la vie sociale ont été pris en compte et pourront déboucher sur des lois au cours de l’exercice. A la fin de la rencontre, le ministre de la Justice et de la Législation tient à rencontrer de nouveau les acteurs de la société civile avant le démarrage de la procédure de la révision de la constitution pour écouter leurs propositions en ce qui concerne les actions du PAG. Une autre rencontre est donc prévue dans la première quinzaine du mois de Mars pour discuter de la question.

Voir aussi

  Appui à la création d’une réserve intercommunautaire du Grand Nokoué

  La vingt troisième conférence des parties...

  Appui à la conservation et à la valorisation du...

  Approche de conservation du sitatuga en Afrique de l’ouest

  Ecotourisme baleinier

  SECTEUR PRIVE ET BIODIVERSITE

  Déclaration de Porto-Novo

  ATELIER TECHNIQUE DE VALIDATION DES TERMES DE REFERENCE ET DE DOCUMENTS DE PLANIFICATION DU PROJET WACA

  Protection des écosystèmes du sud du Bénin

  Renforcement de capacités des ONG béninoise active dans la protection de l’environnement sur le lobby et le plaidoyer

  Signature du protocole d’accord entre BEES-ONG et la DPH dans le cadre du programme SRJS

  ATELIER DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES ONG SUR LES FONDAMENTAUX DE LA GESTION FINANCIERE

   BEES rencontre le Conseil Communal de Sèmè Kpodji ONG BEES ONG BEES

  BEES ONG et l’ABE renforcent les capacités des acteurs intervenant dans le domaine de l’évaluation environnementale

  RENFORCEMENT DE CAPACITES DES OSC SUR LES TEXTES DE LOI PORTANT GESTION DURABLE DES ECOSYSTEMES

  Lancement du Programme Ressources Partagées, Solutions Communes (SRJS)

  Plaidoyer pour la gestion durable du site RAMSAR 1018/Sous-Bassin de la Basse et Moyenne Vallée de l’Ouémé (BMVO)

  RENCONTRE ENTRE MINISTERE DE LA JUSTICE ET DE LA LEGISLATION ET LA SOCIETE CIVILE BENINOISE

  DENOMBREMENT 2017 DES OISEAUX D’EAU DES ECOSYSTEMES HUMIDES DU BENIN

  JOURNEE MONDIALE DES ZONES HUMIDES (JMZH 2017)

  Les ressources en eau au Bénin face aux changements climatiques

  BEES PUBLIE SON GUIDE DES OISEAUX DU LAC NOKOUE !

  BEES participe à l’initiative de l’ONG étudiante EcoDi pour planter des arbres !

  Journée mondiale de l’environnement 5 juin 2016

  JMOM 2016

  COMPRENDRE LE CAPITAL NATUREL

  Emission "C’est pas du vent" du 20 septembre 2015

  DÉCLARATION DE L’ATELIER DE CONSULTATION ET D’IMPLICATION DES ONG DANS LE PROCESSUS D’OPÉRATIONNALISATION DU FONDS VERT POUR LE CLIMAT AU BENIN

  Célébration de la Journée Mondiale des Zones humides (JMZH 2012)

Bouton remonter